Former les DRH au coaching : un levier fort pour accompagner des transformations…

08 février 2019 à 10:49

Activision Coaching Institute propose un programme de formation au coaching accrédité internationalement par ICF destiné à la communauté RH pour accompagner les transformations. La prochaine promotion inter-entreprise démarre le 18 mars 2019

Déployé dans différentes entreprises, nous partageons ici les impacts observés à différents niveaux et des pistes de réflexions pour soutenir des démarches de transformation.

Pourquoi former les RH au coaching ?
Ce programme de formation au coaching vient en appui aux programmes de transformation de la culture managériale et de l’organisation. Il s’agit de donner la posture et des outils du coaching pour accompagner les changements en cours et de mieux prescrire les actions de coaching pour une plus grande efficacité. L’objectif est d’intégrer de nouvelles compétences au métier RH.

Le choix d’un programme accrédité par l’ ICF (International Coach Federation) est clé. Le caractère international, la rigueur de la déontologie et du référentiel de compétences offrent internationalement une garantie de cohérence et de professionnalisme.

Quel sont les impacts sur les participants eux-mêmes ?
Tous les participants témoignent de son utilité pour eux-mêmes, pour leur développement personnel et managérial et dans l’exercice quotidien de leur métier de RH.

Tous déclarent avoir progressé dans leur écoute, leur présence à l’autre et leur capacité à questionner pour susciter des réflexions ou des réponses plus élaborées chez les collaborateurs. Près de 85% constatent qu’ils conduisent mieux leurs missions et favorisent d’avantage la proximité avec les collaborateurs.

Ces compétences sont apparues comme essentielles pour eux dans toutes les domaines de leur métier RH, et tout particulièrement dans la conduite d’entretiens d’évolution de carrière.

Comme ce DRH de zone, la plupart des participants déclarent avoir vécu une véritable transformation personnelle : « Il y a eu un avant et un après ! J’ai vécu ce parcours comme vraie transformation personnelle. L’après s’est manifesté pour moi dans toutes les sphères de ma vie professionnelle, en particulièrement pour ma fonction RH ».

La posture de coaching change-t-elle la façon de faire des RH ?
Les directeurs et managers RH formés nous disent avoir développé un rôle de « RH-Coach » plus systématiquement et avec plus de discernement. Ils réalisent qu’ils portaient souvent le poids de la solution à proposer aux managers, aux équipes et aux collaborateurs. Une posture de coach à certains moments leur permet de renforcer leur rôle de business partner en conservant une juste répartition de la responsabilité.

En fait, les RH formés passent d’une position de donneur de directives à une position de développeur de talents et de catalyseur d’énergie individuelle ou collective. C’est-à-dire, dans le jargon des coachs, de la « position haute à la position basse », moins de conseils, plus d’accompagnement et in fine une réelle activation du potentiel du collaborateur et donc un impact certain sur « l’empowerment ».

En quoi apporter des compétences en coaching facilite le déploiement d’une transformation ?
Ce programme de formation au coaching a eu un rôle d’essaimage dans le développement d’une nouvelle culture de management : plus de 85% des participants témoignent de la contribution de ce programme dans l’accompagnement des transformations de l’entreprise et dans la montée en compétences des RH dans ce rôle de facilitateur du changement.

Ces impacts nous confortent dans l’idée qu’il faut former des populations RH aux compétences de coaching pour être en mesure d’accompagner les évolutions de la fonction RH dans les toutes prochaines années. Selon une récente étude de l’ANDRH, le RH de demain sera à 95% un « RH- conseiller personnel » et accompagnateur des personnes et de leur trajectoire et un RH « transformeur» (accompagnateur des transformations).

Nous pensons que cela contribue au développement d’une nouvelle forme d’organisations délibérément orientées vers le développement des personnes. Nous croyons avec un certain nombre de confrères coachs et universitaires que c’est absolument nécessaire dans notre monde globalisé et digitalisé du XXIème siècle en quête de performance mais aussi d’humanité et de sens.