Le coaching : un métier d’avenir et l’avenir du métier de manager ?

19 octobre 2020 à 13:00

Coaching_Professionnel_Activision

S’il y a bien une conclusion à tirer de la dernière étude menée par l’International Coaching Federation [1], c’est que le métier de coach professionnel est en expansion constante et en passe de devenir un métier d’avenir à part entière : + 36% d’augmentation entre 2015 et 2019, plus de 70 000 coachs recensés dans le monde !

Pourquoi est-ce devenu une compétence clé, un métier d’avenir et l’avenir des certains métiers dans un monde de plus en plus incertain et volatile?

D’un côté, nous assistons à une demande croissante de coaching de la part de leaders et managers pour faire face aux défis actuels. De l’autre, les entreprises sont à la recherche de plus d’agilité et de responsabilisation pour davantage engager leurs collaborateurs (le fameux « empowerment » difficilement traduisible en français).  

Pour répondre à ces enjeux, de plus en plus de personnes choisissent de se former aux postures et outils du coaching pour pouvoir accompagner au mieux ces profondes transformations que traversent les entreprises.

Les chiffres-clés, mis en évidence par l’étude 2020 ICF-Price Waterhouse, viennent souligner à quel point les publics à la fois jeunes et décideurs ressentent un besoin croissant de bénéficier des compétences du coaching : une clé pour leur évolution professionnelle, pour animer leurs équipes, en se faisant accompagner eux-mêmes ou en se formant pour acquérir les réflexes fondamentaux.

Les principaux clients des coachs sont le plus souvent des décideurs (plus de 70%),  des managers (27%) ou des leaders (25%), moins fréquemment des chefs d’équipe (8%) ou des dirigeants (11%).  Il/elle est majoritairement âgé-e de 35 à 44 ans (37%) et son âge moyen a clairement diminué tout récemment. Des études de Google sur l’ensemble de leurs employés ont montré que la grande majorité des jeunes recrutés s’attendent à être coachés pour progresser dans leur métier et leur carrière. Pour les entreprises, offrir du coaching à ses jeunes talents est de plus en plus un gage d’attractivité et une condition de rétention !

Le fait d’être « Coach Certifié» par une Fédération professionnelle comme l’ICF est très important pour les clients qui recherchent un coach professionnel. 81% des coachs affirment d’ailleurs que ce critère est incontournable pour les personnes qu’ils accompagnent. C’est un gage de sérieux, de professionnalisme et de déontologie. En effet, notamment chez ICF, les parcours pour devenir Coach certifié sont très exigeants. Non seulement il faut avoir suivi un parcours de formation dûment accrédité, mais aussi pouvoir démontrer un nombre d’heures de pratiques selon le niveau visé (plus de 2 500 au niveau Master, soit environ 10 ans de pratique). 

Toujours selon l’étude 2020 ICF-PWC, une autre tendance lourde se dessine : le nombre de managers et de RH qui utilisent les compétences de coaching augmente très régulièrement partout, non seulement dans les grandes entreprises où ces compétences sont devenues des composantes essentielles des modèles de leadership mais aussi dans le monde de la « tech » où de plus en plus de jeunes entrepreneurs décident de se former pour être plus efficace et aussi plus innovant. Le coaching renoue ici avec une de ses missions premières : permettre à chacun de révéler ses talents et faire grandir l’esprit d’initiative et de créativité face à une situation complexe.

Competences-Coaching-Manager

93% de ces leaders usant des postures et du coaching ont reçu une formation au coaching professionnel au préalable, et la grande majorité (79%) est passée par une organisme de formation accrédité par ICF ou une autre des grandes Fédérations mondiales du coaching[2] pour recevoir cette formation.

 

Quels bénéfices pour les managers, les RH et les entreprises à développer leurs compétences de coach en parallèle de leurs capacités de leaders?

Le management sort de l’ère du « taylorisme », l’approche hiérarchique et « top-down » devient contre-productive avec les impératifs de coopération et l’arrivée des jeunes générations sur le marché du travail. Le mot d’ordre est de développer l’agilité managériale et de pratiquer un leadership responsable et porteur de sens !

Écoutons quelques-uns des managers et RH ayant suivi un parcours de coaching Professionnel et intégré cette nouvelle expertise dans leur métier :

“ … En questionnant et en écoutant davantage, j’ai observé que je recevais bien plus de feedback et que cela m’aidait à progresser et à identifier les leviers et les zones de résistances. Sur le plan collectif, cela a été une véritable expérience d’apprentissage collectif avec mes collègues, qui ont changé leurs comportements avec plus de feedback, de partage des doutes de manière plus authentique. Cela contribue clairement à un état d’esprit de confiance et de bienveillance et c’est là le début d’une communauté apprenante…”

« Se former au coaching est une contribution majeure au changement d’état d’esprit : c’est un véritable tournant en termes de mentalité et de posture, une étape franchie vers une autre manière d’apprendre et de se comporter, indispensable dans une organisation apprenante. Cela a contribué à décloisonner ma manière de travailler… Tous nos managers devraient suivre un tel parcours. » 

 « Le parcours de formation au coaching m’a permis d’orienter plus facilement des décisions de mon Comité Exécutif grâce à une position basse de questionnement plutôt qu’à l’affirmation de ma vision défendue par mes convictions. »

Travail_Collectif

Rien d’étonnant à ce que les coachs interviennent principalement sur le développement du Leadership (30%), le coaching managérial (16%) et de plus en plus le coaching collectif  d’équipes et d’organisation (16%).

Le coaching s’adapte aussi à ses clients avec un net rajeunissement des coachs : les 44 ans et moins représentent 25% de la totalité des coachs professionnels, contre moins de 5% il y a quelques années. 

Enfin le coaching se fait de plus en plus … à distance, même si la capacité des coaches à travailler à distance n’est pas nouvelle :  à l’international, le coaching par téléphone est depuis longtemps très répandu. La tendance s’accélère depuis 5 ans l’usage des outils et plateformes vidéos est passé de 24% en 2015 à 48% en 2019. En parallèle, de nouvelles offres digitales se sont multipliées aussi bien pour la formation que la supervision des coachs.

La crise sanitaire devrait encore accroître ces tendances. Dans ce contexte d’incertitude généralisée, le besoin de se réinventer et de faire preuve d’innovation est pressant et le coaching a un rôle majeur à jouer, en tant que métier d’avenir comme d’avenir de nombreux métiers.

 

————————————–

Activision Coaching Institute a ainsi adapté son offre à ces nouvelles tendances et propose des formats flexibles et ajustés aux besoins de ses clients : 

  • Les cursus en présentiel : Coaching des Individus, Équipes et Organisations, Coaching des Équipes et Transformations, , Certification au Codéveloppement professionnel)…
  • Les nouveaux parcours complètement en ligne en français et en anglais : Fondamentaux du coaching pour managers et RH, Codéveloppement professionnel, Coaching des Transformations avec la simulation « Experience Change »

Tous ces programmes offrent une reconnaissance de la part d’ICF et certains sont qualifiés au RNCP .

POUR EN SAVOIR PLUS sur l’ensemble de nos formations, inscrivez-vous dès maintenant à l’un de nos prochains webinars d’information (nombre de places limité) ou contactez-nous directement au   01 56 53 52 02 ou à l’adresse suivante : sremy@variations.fr
–> https://www.activision-coaching.com/fr/decouvrez-nos-programmes-activision-coaching-a-loccasion-dun-webinar-d-information/

————————————–

Voir note 1 : * 2020 ICF Global Coaching Study Final Report – Etude menée sur 161 pays auprès de plus de 20 000 coaches

[1] Étude sur le marché du coaching menée en 2020 par l’International Coaching Federation* en collaboration avec PriceWaterhouse, pour en savoir plus : https://coachfederation.org/research/global-coaching-study

[2] ICF avec plus de 42 000 adhérents représente la première Fédération de coachs présente dans 150 pays sur environ 70 000 coachs recensés dans le monde