Rencontre avec Eric Scavinner

10 septembre 2020 à 12:17

Coach professionnel, certifié PCC (Professional Certified Coach) et formateur au sein de l’école Activision Coaching, Eric Scavinner vous en dit plus sur sa vision du coaching et sa mission de coach telle qu’il la perçoit.

 

Coaching-Professionnel-Eric-Scavinner  

1/ Ma principale caractéristique dans mes coachings

(Essayer de) faire de l’humour tout d’abord, car c’est un fantastique outil d’entrée en relation. Sans relation, pas de proximité et pas de coaching. Mais point trop n’en faut. L’humour est une épice qui s’apprécie avec parcimonie et légèreté.

Travailler les émotions ensuite. Etymologiquement issues du latin movere (mouvoir), les émotions permettent de bouger, donnent de l’énergie et c’est bien leur côté passionnant. Amener le coaché à être en connexion avec son émotion identifiée, reconnue est déjà une grande avancée.


2/ Les types de coaching que je privilégie

Les coachings où il n’y a pas de problème mais des opportunités 😉 ! C’est le cas des demandes d’amélioration dans sa fonction et qui permettent au coaché de grandir. C’est aussi souvent le cas de situations plus anxiogènes pour le coaché lorsqu’il réalise qu’au-delà des difficultés il a tout simplement appris.


3/ Mes moments de coaching préférés

Les moments de silence qui suivent une question posée. Ces instants où il est urgent … de ne rien dire afin de laisser le coaché cheminer, faire l’effort de voir les choses différemment.

Les prises de conscience figurent aussi dans ces moments. Ici pas besoin de mots, tout se lit sur le visage du coaché : enthousiasme, énergie voire même impatience de creuser de nouvelles possibilités.


4/ Mes principales sources d’inspiration en termes de coaching

Le coaching n’est pas sans me faire penser au Blues. Tous les blues se basent sur une grille d’accords qui se répètent. Un peu comme un cadre qui est tout sauf contraignant car il permet de s’exprimer pleinement notamment dans le registre de l’improvisation. Sans grille, pas d’impro, sans cadre pas de coaching.

A l’instar de la guitare que je pratique, j’ai besoin de respecter un cadre lors de mes séances, le rythme est également important (ne parle-t-on pas de synchronicité) : le tout est de bien s’accorder avec le coaché.

 

5/ Le plus beau témoignage post coaching

Je pense à une cliente avec qui la première séance avait été forte en émotions. Ce qu’elle vivait avec un manager très autoritaire, aux décisions arbitraires, n’était pas loin du cauchemar. A cinq minutes de la fin de séance, elle s’est effondrée en larmes. Ce qui a été décontenançant pour moi à la fois par son côté soudain mais également du fait que j’avais un rendez-vous juste après et que je ne me voyais pas partir précipitamment.

Lors de la dernière séance, elle affichait une grande sérénité, avait repris goût à son travail, montrait une grande énergie avec son équipe. Je lui ai demandé, le moment qui avait été important pour elle dans nos séances. Elle m’a cité une question que je lui avais posée quelques semaines plus tôt : « Et si, votre manager avait peur de vous, de l’expertise que vous avez dans votre métier et qu’il n’a pas ? ». Cette simple question, m’a-t-elle expliqué, avait changé sa perception du manager et donc sa relation avec lui. Elle avait pris l’initiative d’expliquer en détails son activité à son supérieur, celui-ci validant alors systématiquement ses propositions.

 

6/ La plus grande difficulté à laquelle vous ayez eu à faire face lors d’une session de coaching

Il y a quelques années, j’ai accompagné 4 managers dans une démarche de reprise de leur PME. J’ai particulièrement en souvenir cette séance, où 3 des futurs associés ont fait comprendre au 4ème que cette prochaine aventure entrepreneuriale se ferait sans lui !

La mission portait sur l’accompagnement des repreneurs dans leur capacité à travailler ensemble, à porter un projet pour l’entreprise et à définir une gouvernance, ce dernier sujet se trouvant subitement assez avancé…

Passé le moment de stupéfaction suite à cette annonce, le travail effectué avec le groupe a permis à chacun d’exprimer ses opinions et d’être entendu. De l’avis même du « dissocié » (quelques semaines plus tard cependant) cette décision était inéluctable.

 

À propos d’Éric Scavinner

Eric est coach professionnel depuis plus de 10 années. Affilié ICF, il y est également certifié PCC (Professional Certified Coach).

Plus de 20 ans d’expérience dans des petites et grosses structures hi-tech, à des postes de management principalement marketing-vente et ce, dans des environnements fortement changeants et réactifs, font qu’Eric est souvent sollicité sur des situations où les enjeux sont importants, où la pression est forte.

Ses domaines d’intervention portent principalement sur l’efficacité relationnelle et managériale, la posture de manager, le leadership, la gestion des émotions, la conduite du changement, l’engagement, la performance. Il intervient à la fois en individuel et en collectif.

Diplômé de l’Institut Supérieur de Gestion, Eric est certifié sur différents outils comportementaux et motivations (Insight Discovery, Success Insights, Ensize, Assessment 24×7).