Webinaire #2 – Le Coaching collectif et d’équipe comme levier des transformations

04 janvier 2024à13:19

 

Explorez le Replay sur le Coaching d’équipe comme levier des transformations à l’occasion des 20 ans de notre école de formation au coaching professionnel !

Revivez l’événement marquant du 06 décembre 2023, où Catherine Tanneau et Denise Sin Blima, formateurs-coachs MCC et Team Coach renommés ont partagé leur expertise sur le « Coaching d’Équipes : Un Levier de Performance ». Découvrez :

  • Des perspectives uniques sur le rôle crucial du coaching d’équipes dans le monde professionnel,
  • Ainsi que des conseils pratiques issus de deux décennies d’expériences.

Vous trouverez ci-dessous la version écrite du webinaire.


Le Coaching collectif et d’équipe comme levier des transformations 

Animé par Catherine TANNEAU & Denise SIN BLIMA

Introduction 

Le Coaching collectif d’équipes et d’organisations est le segment qui grandit le plus vite : +50% entre 2016 et maintenant …Pourquoi un tel engouement ? 

Dans ce webinaire consacré au coaching collectif et au coaching d’équipes, nous évoquerons les thèmes suivants :

  1. Pourquoi le coaching d’équipe se développe-t-il ?
  2. Le coaching d’équipe : de quoi parle-t-on ?
  3. Quels bénéfices et quelle contribution aux transformations ?
  4. Comment se préparer en tant que coach ?

Avant-propos

Avant de répondre à la question « Pourquoi le Coaching collectif d’équipes et d’organisations est le segment qui grandit le plus vite : +50% entre 2016 et maintenant ? », nous souhaitons partager pour commencer, quelques remarques préliminaires.

  • Le succès des entreprises est plus l’affaire d’une bonne dynamique collective que celle d’un seul leader.
  • La cohésion des équipes est un vecteur performance collective
  • Dans les équipes qui fonctionnent bien, les membres sont engagés, mobilisés et solidaires.
  • La coopération au sein de équipes et entre elles influence les résultats, le climat social et la capacité à innover et à s’adapter au changement
  • Dans la période post- covid, le développement du télétravail et des nouvelles technologies a accéléré l’importance des liens humains et de la solidarité au sein des équipes.
  • Le travail collaboratif et une bonne ambiance d’équipe est un facteur d’attractivité pour les jeunes générations.
  • A l’inverse, une atmosphère tendue conduit à des conflits, des arrêts maladie, des démissions, et de mauvais résultats…

1. Pourquoi le Coaching d’équipe se développe-t-il ?

Selon une récente étude du cabinet Deloitte « Millenial Survey », plus de 60% des milléniaux* dans le monde considèrent que le travail collectif et la coopération sont très importants … mais 1/3* d’entre eux pensent que leur entreprise est prête  

Que se passe-t-il ? Cela s’explique par différents facteurs liés à la complexité croissante des entreprises :

  • Organisations matricielles et fonctionnement en silos
  • Pression énorme pour des résultats à court terme
  • Systèmes d’objectifs et d’évaluation centrés sur la performance individuelle (et non sur les contributions collectives)

Mais aussi au fait que les leaders s’ils sont convaincus qu’une équipe performante est un facteur de réussite, n’encouragent pas toujours ce mode de travail en partie parce qu’ils ne savent pas comment faire… C’est ce que nous indique le chiffre suivant tiré d’une des études d’ICF[1] : 69% des leaders* reconnaissent ne pas savoir comment mieux faire fonctionner leur équipe…

Mais en effet, le travail collectif est une dynamique complexe qui requiert des savoir-faire et des savoir-être qui ne s’enseignent quasiment nulle part !

  • Savoir-faire : donner un cap et des objectifs, planifier des actions, répartir les rôles, organiser la gouvernance, tenir des réunions efficaces, disposer d’un système de communication et d’information partagés, donner des indications claires, suivre les progrès, …
  • Savoir-être : savoir écouter et faire s’exprimer les positions de chacun de manière constructive, tenir ses engagements, savoir passer de « leader » à « suiveur » et inversement, savoir déminer ou régler les conflits, …

En bref, savoir créer de la cohérence et de la cohésion et proposer des situations porteuses de sens dans un objectif collectif ! C’est bien là, un véritable défi pour tout dirigeant.

Face à ces défis, émergent aussi de nouveaux défis pour rendre les équipes efficaces dans un environnement virtuel

  • Le défi du travail à distance ou hybride : depuis la Covid 19, 50 à 80% des équipes travaillent totalement de manière virtuelle ou en mode hybride « O-O ou On+ Off » :
  • Le défi des technologies qui connectent virtuellement tous, partout et à tout moment mais paradoxalement créent aussi un isolement de certains

Cela induit de nouveaux besoins qui se cumulent avec les besoins « naturel » de toute équipe :

  • Créer un sens d’appartenance plus fort : vision partagée et valeurs communes
  • Développer la cohérence de l’équipe avec des objectifs et des modes de communication communs et la Co responsabilisation
  • Améliorer la coopération transversale
  • Renforcer la cohésion, le lien social et la solidarité
  • S’appuyer sur la confiance et l’autonomie
  • Accroître la diversité et l’inclusion
  • Offrir une qualité de vie au travail, un environnement équitable, respectueux et porteur de sens pour chacun

En réponse à ces nouveaux besoins, comme nous l’avons vu lors d’un précédent webinaire et article[2], (insérer un lien), le coaching en général est devenu une pratique courante en forte croissance et il est utilisé régulièrement :

  • Programmes de Leadership
  • Prises de postes et évolutions de carriers
  • Développement des talents
  • Projets de transformations en complément de dispositifs de conduit du changement

Selon ICF, une organisation sur 3 utilise systématiquement trois modalités : coaching interne, coaching externe et des Managers Leaders, Utilisant les Compétences de coaching (MLUC).

Enfin, la croissance générale de la demande de coaching est essentiellement stimulée par la croissance du segment “business coaching” (+36% comparé à 2016) et l’accélération des besoins en coaching collectif (+50%). Preuve en est le fait que le Coaching d’organisations et d’équipes figure parmi les 3 premières spécialités en coaching professionnel[3] :

  1. Développement du Leadership
  2. Coaching managérial
  3. Coaching d’organisations incluant le coaching d’équipes

Mais si Les managers d’équipes représentent plus de 50% des clients du coaching, ils travaillent majoritairement dans une relation de coaching individuel et moins de 20% des coachings concernent le leader AVEC son équipe 

2. Le Coaching d’équipe et collectif : de quoi parle-t-on ?  

Quand on parle de coaching collectif et d’équipe : de quoi parle-t-on ? Comment s’y retrouver ?

Commençons par quelques définitions :

  • Tout d’abord « le coaching d’équipe est un travail différent de l’accompagnement du manager lui-même sur la manière de diriger leurs équipes, ou de l’accompagnement d’individus dans un contexte de groupe. »
  • « La finalité du coaching d’équipe est d’améliorer les performances de l’équipe et sa contribution au système global lui-même …  Il s’agit de permettre à une équipe de fonctionner au-delà de la somme de ses parties, en clarifiant sa mission et en améliorant ses relations externes et internes. »[4]

Pour comprendre ce qu’est le coaching de groupe ou coaching collectif, il est important de se pencher sur ce qu’est un groupe/un collectif et en quoi c’est différent d’une équipe :

  • « Un groupe est une collection d’individus indépendants avec quelque chose en commun pour un temps donné (exemples : groupes d’experts, groupe projets qualité, groupes de travail thématiques, etc). »
  • « Le Coaching de groupe : un partenariat avec un groupe de personnes partageant un projet, un intérêt commun, une expérience d’apprentissage ou une expertise. »
  • « Le coach de groupe offre soutien et accompagnement pour maximiser les capacités ; le potentiel de chacun au sein du groupe et renforcer l’efficacité du travail du groupe. Le coach de groupe est souvent focalisé sur le processus et joue parfois aussi un rôle de facilitateur. »[5]

A la différence du groupe qui se dissout assez vite et qui ne perdure uniquement si sa raison d’être demeure et si ses intérêts communs continuent, une équipe s’inscrit dans une durée organisationnelle et structurelle ; les individus peuvent changer mais l’équipe reste avec ses missions et fonctions tant que la structure en a besoin.

  • « Une équipe, c’est donc un groupe de personnes avec une vision et des objectifs communs qui travaillent de façon interdépendante. »
  • « Le Coaching d’équipe est ainsi vu comme un partenariat dans la durée dans un processus de cocréation et de réflexion avec une équipe, sa dynamique et ses relations, d’une manière qui leur permet de maximiser leurs capacités, leur potentiel et leur créativité afin d’atteindre leur but commun et leurs objectifs partagés en connexion avec les enjeux de son environnement »
  • Le coach d’équipe va donc accompagner ce collectif « équipe » pour lui permettre de réussir ses buts visés et sa contribution au « tout » ou système dans lequel l’équipe s’inscrit, c’est-à-dire à bien travailler ensemble, à relever de nouveaux défis ou surmonter des difficultés, à mettre en œuvre des changements, anticiper et innover. »[6]

Les rôles du coach d’équipe sont pluriels et parfois entremêlés avec ceux d’un facilitateur de dynamique de groupe :

 Tout d’abord, c’est un rôle d’observateur actif, capable de :

  • Renvoyer une vision élargie de la réalité de l’équipe (enjeux, interactions, efficacité, non-dits, schémas de fonctionnement inconscients, etc.)
  • Facilite un changement de point de vue sur la situation
  • Souligne les éventuelles contradictions ou incohérences

Ensuite c’est un rôle de facilitateur de processus qui encourage :

  • La réflexion de l’équipe
  • La prise de recul et de hauteur par rapport à sa situation
  • L’adoption de nouvelles façons de faire et d’agir/d’interagir
  • La réflexion et la créativité de l’équipe

Enfin c’est un rôle de catalyseur, d’« accoucheur » qui permet de :

  • Créer des conditions de développement et d’apprentissage
  • Trouver de nouveaux leviers pour atteindre les objectifs communs

A noter que comme en coaching individuel, le coach d’équipe ne se substitue jamais au management en place ni aux opérateurs, il s’engage sur les moyens mis en œuvre et non sur les résultats, qui restent de la responsabilité de l’équipe coachée, de son leader et de ses membres. De ce fait, cela nous amène tout naturellement à nous interroger et à explorer les bénéfices du coaching d’équipe et sa contribution dans les projets de transformation.

3. Quels bénéfices et quelle contribution aux transformations ?

Chez Activision Coaching Institute, nous avons une vision systémique du coaching collectif et d’équipe en ce sens que nos accompagnements collectifs concernent l’ensemble les enjeux d’une équipe :

  • Finalité, vision, changement,
  • Gouvernance et modes d’organisation de l’équipe
  • Cohésion, solidarité, mobilisation des énergies
  • Cohérence, alignement,
  • Régulation des relations, gestion des conflits
  • Efficacité, performance et impact de l’équipe dans son écosystème (organisation, société)

Bien évidemment, le coaching d’équipes n’est ni de la thérapie de groupe, ni du conseil, ni de la formation, ni du mentorat, ni même de la facilitation de groupe ou de la médiation ; même s’il arrive souvent que le coach d’équipe soir amené à travailler en complémentarité avec des consultants, des facilitateurs, des médiateurs selon les cas.

Si on analyse les principaux bénéfices du coaching d’équipes on peut les regrouper en cinq catégories :

  1. Fonctionnement optimisé : plus de cohérence, d’efficacité et de productivité
  2. Cohésion renforcée : meilleures relations entre les membres, modes de communication, coopération, solidarité, confiance
  3. Mobilisation accélérée en termes d’engagement, de créativité, d’innovation
  4. QVCT (Qualité de Vie et Conditions de Travail) améliorée avec un plus grand bien– être au travail
  5. Impact social démultiplié : plus grande inclusion, plus grande attention à l’éthique, plus de responsabilité sociale et sociétale, … A noter que ce dernier axe est encore assez marginal dans les faits ; même s’il est très présent dans les aspirations des collaborateurs

On constate clairement à partir des chiffres des dernières enquêtes d’ICF[7] que le coaching d’équipe va décupler les effets du coaching individuel de managers et de leaders (meilleure communication, confiance en soi, productivité, performance, bien être, …)

Enfin, le coaching d’équipes est un levier puissant pour mettre en œuvre avec succès des transformations …

Une analyse des Organisations Sur Performantes[8] (HPO- Highly Performing Organizations) montrent qu’elles avaient plus systématiquement recours aux différents types de coaching dans les projets de transformation 

  1. Managers avec des compétences de coachs
  1. Le Coaching individuel de managers ou de leaders
  2. Le Coaching d’équipes avec un team coach 
  3. Et, le Coaching collectif (groupes projet, taskforces, …) 

Le résultat de ces pratiques se traduit en performances deux à trois fois supérieures en termes de rapidité de lise en œuvre du changement et de résultats économiques.

Quand on sait qu’un (1) projet de transformation sur trois (3) échoue ou s’arrête en cours de route avant d’avoir produit de résultats, il est intéressant d’explorer ce que peut apporter un coaching collectif, d’équipes ou de l’organisation.

Alors comment ces accompagnements peuvent faire la différence dans les projets de transformation ?

Sur la base de notre expérience et de plus de 15 ans d’interventions auprès d’équipes et d’organisation en transformation, nous avons listé un certain nombre de possibles bénéfices sur les aspects « humains du changement » (« Human Side of Change») :

  • Installer une histoire positive du changement
  • Co-élaborer une vision partagée
  • Comprendre et dépasser les résistances
  • Arrêter les anciennes manières de faire ou de se comporter
  • Développer les nouveaux comportements collectifs attendus
  • Susciter l’engagement collectif et renforcer la cohésion
  • Garantir une persévérance dans la durée

Tout changement humain demande du temps. Seule l’expérimentation compte et un accompagnement collectif ou un coaching d’équipe ne donne des fruits qu’avec suffisamment de temps. Le mythe de la journée au vert qui résout tous les problèmes est à déconstruire absolument !

Les défis suivants que nous voyons déjà arriver vont induire des transformations encore plus grandes pour les entreprises :

  • Incertitudes géopolitiques et macro-économiques
  • Digitalisation avec le big data et les changements dus à l’IA
  • Adaptation à la transition écologique,
  • Recherche d’impact social positif

Ces défis vont décupler les besoins et créer de vraies opportunités pour le coaching collectif de démontrer son impact à 360°… Mobilisation collective, performance, diversité et inclusion au sein des équipes, coopération cross-fonction et “dé-silotage”. Mais aussi, la création d’environnements de travail plus :

  • Qualitatifs,
  • Équitables,
  • Et, porteurs de sens avec un impact positif social et sociétal. 

4. Comment se préparer en tant que coach ?

Pour saisir ces opportunités, les futurs coachs d’équipe doivent se préparer…. Le coaching d’équipe n’est pas juste du coaching individuel « augmenté » ; c’est un changement de paradigme et des nouvelles compétences à acquérir et des pratiques à développer :

  • Reconnaître les dynamiques de pouvoir au sein de l’équipe,
  • Comprendre ce qui est requis pour des équipes performantes,
  • Savoir identifier et résoudre les conflits,
  • Savoir construire la cohésion d’équipe,
  • Encourager la participation et la contribution de tous,
  • Avoir recours systématique à la supervision

Consciente de ces défis apportés par l’environnement et de la marche à franchir pour les coachs, ICF a lancé il y a deux ans de nouvelles accréditations d’écoles et des nouvelles certifications pour les coachs d’équipe à partir d’un référentiel de compétences de coaching d’équipes.

Ce référentiel s’appuie sur l’ensemble des huit (8) compétences clés du coach comme socle et de 29 sous-compétences au sein de ces 8 Compétences de base.

L’accréditation AATC reconnait les écoles qui proposent des formations spécifiques au coaching de groupes et d’équipes. Chez Activision Coaching Institute, nous sommes fiers d’avoir été la première école en France à l’avoir obtenu. Ce qui couronne le fruit d’un long travail de plus de 10 ans auprès d’équipes. Et, également dans l’enseignement du coaching collectif.

  • Les prérequis pour les formations[9] incluent pour les écoles :
    • Un minimum 60 heures d’enseignement synchrone, portant sur :
      • D’une parte, les dynamiques de groupes et les Compétences ICF de coach d’équipes
      • D’autre part, les pratiques observées et au moins 5 heures de supervision collectives
  • Les prérequis pour les coachs qui souhaitent ajouter cette corde à leur arc et présenter une certification de «Team coach» ACTCT doivent :
    • Suivre une formation spécifique en coaching d’équipes incluant à minima des éléments de dynamique de groupes
    • La maitrise et la pratique des compétences de coach d’équipes 
    • Une expérience documentée avec des équipes
    • Enfin, un recours systématique à la supervision

A noter que si la formation est reconnue AATC par ICF, les coachs qui ont déjà pratiqué auprès d’équipes n’auront qu’à présenter directement un dossier auprès d’ICF. Ensuite, ils devront réussir un examen en ligne sur le coaching d’équipe.

Conclusion

Pour conclure, au vu des enjeux et des besoins immenses pour développer des équipes performantes et de collectifs porteurs de sens ; le coaching d’équipe est la spécialité sur laquelle il faut investir aujourd’hui tant comme prescripteur que comme coach. Il est nécessaire de se préparer maintenant pour saisir ou créer les opportunités demain…


Retrouvez le replay de notre webinaire consacré à ce thème du coaching collectif et d’équipe sur notre chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC8Pf9g7C9VzCBFuO8Yl73mA

[1] Survey 2019 « Coaching in Organizations

[2] Voir webinaire #1 : le marché du coaching 

[3] Source: ICF Global Coaching Study 2020

[4] Autre source : d’après Hawkins and Smith* 

[5] Source : d’après ICF

[6] Source : d’après ICF

[7] Voir les résultats de l’ICF Global Consumer Awareness Study 2022

[8] Source: étude 2019- ICF Survey on « coaching in organizations » avec un  comparatif entre  les HPO (high performing organizations) avec les autres entreprises  

[9] Voir site d’ICF


Pour développer votre carrière, découvrez notre Spécialisation au Coaching d’Équipes et Transformations ! 

Webinaire 2 sur le coaching d'équipes

Livre

L'intelligence situationnelle

Contactez-nous

Rejoignez-nous